Ma Photo

novembre 2007

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

A votre disposition...

  • Kitty Lequesne et moi-même sommes à votre disposition pour vous rencontrer les samedi 8 et 22 décembre de 9h à 13h au siège de l'UMP, ainsi que le samedi 5 janvier.

Pour me contacter

  • UMP Isère
    9 place Paul Vallier
    38000 Grenoble
    -
    Ouvert par des militants bénévoles du Lundi au Vendredi de 9h à 19h et le Samedi de 9h à 12h
    -
    Tél: 04 76 54 03 53
    Fax: 04 76 42 46 18

« Rencontre avec la CGPME | Accueil | Saint-Ismier : La défense des espaces naturels »

11 février 2007

Commentaires

Sophie Lafarde

Il est loin le temps où vous étiez à la mairie de Grenoble avec Henri Baile qui était à l'époque chargé de la politique culturelle.
C'est le temps où les artistes étaient satisfaits du programme culturel de leur municipalité.

Aujourd'hui il y a un consensus entre les professionnels de l'Art et les grenoblois pour dire que la culture dans notre ville n'est pas assez présente.

Ce sondage du DL le prouve :
http://www.ledauphine.fr/sondage/resultat.php?id=1070

Magalie.B

63% des grenoblois qui ne sont pas satisfait de l'offre culturelle, ce n'est pas une surprise (même si cela est inquiétant et montre qu'il y a un malaise) puisque dans l'enquête de la ville de Grenoble "Coeur de ville, coeur d'agglo" (et payé par les grenoblois), les habitants de Grenoble dénoncent le manque d'initiatives prises par la municipalité dans ce domaine.

Apparemment, cette opinion générale est partagée par les artistes, les créateurs et les professionnels de la culture grenobloise (Mme Évelyne Postic)...

Thierry.M

La ville de Grenoble a d'autres priorités que la culture, elle préfère construire un stade d'agglomération que personne ne veut à cet emplacement précis (au coeur de Grenoble et du parc paul Mistral).

C'est la gestion de la ville par Destot ! Demain vous avez le choix entre Destot et l'oppostion incarnée par l'UMP (Alain Carignon et Nathalie Béranger) aux élections législatives en juin 2007.

Fred

Elle a effectivement d'autres priorités la ville de Grenoble.
Nous sommes presque en mars 2007 donc théoriqueement à la fin des mandats locaux (municipale et cantonale).
Nous pouvons donc légitimement demander à M. Destot, quel est son bilan ? peau de chagrin...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Le site de l'UMP 38