Ma Photo

novembre 2007

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

A votre disposition...

  • Kitty Lequesne et moi-même sommes à votre disposition pour vous rencontrer les samedi 8 et 22 décembre de 9h à 13h au siège de l'UMP, ainsi que le samedi 5 janvier.

Pour me contacter

  • UMP Isère
    9 place Paul Vallier
    38000 Grenoble
    -
    Ouvert par des militants bénévoles du Lundi au Vendredi de 9h à 19h et le Samedi de 9h à 12h
    -
    Tél: 04 76 54 03 53
    Fax: 04 76 42 46 18

« Rencontre avec le CRIF de Grenoble | Accueil | Une foire d'Art contemporain »

10 février 2007

Commentaires

Julien Béraud

Monsieur Carignon,

Vous n'avez de cesse de bouger, rencontrer, discuter, apporter des solutions aux problèmes de nos concitoyens. J'admire cette passion qu'est la votre de vouloir faire évoluer les choses, de vouloir tirer notre ville, notre pays vers le haut.
Je vous connais depuis deux ans, et à chaque fois je suis surpris encore plus de vos qualités.

Continuez comme cela, nous avons besoin de vous !

Martine P.

Et s’il est vrai qu’un chiffre brut en dit plus qu’une longue analyse, la France a perdu, en 2006, 6 places dans l’Index de compétitivité mondial, elle était au 18 ème rang au lieu du 12 ème en 2005. Où en serons-nous en 2007 ? Vers quel glissement nous conduisent les 35 heures ?
Les PME/PMI sont le tissu par lequel se régénère notre pays, qu’il soit le premier à être réactivé après les élections.

Robert.E

La situation économique de notre pays est grave. La priorité est la réhabilitation du facteur travail. Le travail créé du travail.
La stratégie économique des socialistes du partage du travail (35heures, pré-retraites, diminuation de la durée d'activité...) ont totalement échoué.

D'autre part, vous avez raison M. Carignon pour que nos PME/PMI exportent à l'étranger, il faut les accompagner. Sur ce point, c'est le rôle de l'Etat et des organisations patronales.

Boris.M

Le commerce grenoblois n'est pas sinistré, il est en crise. Suppression des places de parking, constrauction du stade, implantation d'Ikéa sont autant de facteurs d'explication.
Mais la municipalité grenobloise a plus que jamais une part de responsabilité dans cette affaire. M. Destot et son adjointe, Mme Fioraso doivent rendre des comptes à la sphère économique (CCI, représentants des commerçants et d'artisans...).

Stop à Destot

La politique en matière de commerce de l'équipe municipale de M. Destot ressemble en réalité à la politique générale de cette municipalité c'est à dire : pas de consultation, pas de concertation, pas d'information auprès des acteurs concernés, des décisions prises par une seule personne... bref des méthodes peu démocratiques surtout quand on est régulièrement désavoué (manifestations, blocages...).

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Le site de l'UMP 38