Ma Photo

novembre 2007

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

A votre disposition...

  • Kitty Lequesne et moi-même sommes à votre disposition pour vous rencontrer les samedi 8 et 22 décembre de 9h à 13h au siège de l'UMP, ainsi que le samedi 5 janvier.

Pour me contacter

  • UMP Isère
    9 place Paul Vallier
    38000 Grenoble
    -
    Ouvert par des militants bénévoles du Lundi au Vendredi de 9h à 19h et le Samedi de 9h à 12h
    -
    Tél: 04 76 54 03 53
    Fax: 04 76 42 46 18

« Allez Nathalie ! | Accueil | Abécédaire : Les vraies faces cachées »

29 janvier 2007

Commentaires

Stop à Fioraso

La gauche passe son temps à critiquer la droite et en particulier vous, Monsieur Carignon alors qu'elle devrait plutôt réfléchir aux propositions et à leur projet qu'elle devrait présenter aux grenoblois.

Ils se disent tout blanc mais je n'en suis pas certain. Il ne suffit pas de lire ce livre pour penser que vous vous êtes pas enrichi personnellement.
C'est un mensonge de la gauche iséroise pour mieux cacher leur irresponsabilité et leur incompétence.

Bobby

Ce serait pas mal pour la démocratie que l'on compte dans le temps de parole du candidat Sarko le temps utilisé par Nay pour faire la promo de son livre. Je ne doute pas une seconde qu'un démocrate comme vous sera d'accord avec moi...

Eric.M

Je pense que François Fillon a raison quand il dit que le débat sur le maintien au gouvernement de Nicolas Sarkozy alors même qu’il est candidat à l’élection présidentielle révèle un grand désordre de la pensée politique.

Jamais dans l’histoire de notre pays, un ministre, un président, un maire n’a quitté ses fonctions avant le terme de son mandat pour se présenter devant les électeurs. François Mitterrand, Jacques Chirac, Lionel Jospin ont brigué la présidence de la République tout en exerçant leurs fonctions jusqu’au bout sans que cela ne crée le moindre débat. Les choses seraient différentes pour Nicolas Sarkozy, au motif qu’il est ministre de l’intérieur. Cet argument ne résiste pas une seconde à l’analyse. Le ministre de l’intérieur exerce ses fonctions, comme tous les ministres, sous l’autorité du Premier ministre et du chef de l’Etat. Il n’est aucune des prérogatives du ministre de l’intérieur qui ne soit pas également celle du chef du gouvernement. Si le ministre de l’intérieur organise les élections ou dirige la police, il ne le fait que par délégation. Le patron des services de renseignement, comme de l’administration préfectorale reste en tout état de cause le Premier Ministre. La situation de Lionel Jospin en 2002 n'était donc pas plus critiquable que celle de Nicolas Sarkozy. Que dire du maire qui se représente aux élections municipales ? Jean Marc Ayrault qui n’avait pas aujourd’hui à l’Assemblée Nationale de mots assez forts pour condamner la confusion des rôles, ne voit pas d’inconvénients à mener la bataille municipale tout en restant à la tête de l’administration locale.

L’honneur des responsables politiques et des commentateurs est aussi de rétablir la vérité. De replacer les repères qui permettent à chacun de porter un jugement.

Jean-Pierre Guiret

Votre sort judiciaire m'empêchait également de dormir M. Carignon. Votre condamnation n'était pas justifiée, vous avez payé pour les autres. En France, on a trop l'habitude de trouver de faux-coupables (affaires Outreau, Mme Humbert...).

Robert.E

Vous, Monsieur Carignon vous vous êtes pas enrichi personnellement comme le dit si bien Nicolas Sarkozy mais par contre la gauche iséroise s'est enrichi personnellement : on oublie trop souvent l'affaire du "Carrefour du développement" avec Christian Nucci comme principal protagoniste.
Je rapelle que Christian Nucci était Conseiller général et Député de l'Isère (PS).

Fabien Gerceau

La droite iséroise n'a pas à se justifié sur son passé. La gauche iséroise n'a pas de leçon a donner à Monsieur Carignon.

Sous le mandat Destot plusieurs affaires sont douteuses : projet Clinatec que M. Benabid va peut-être présidé alors qu'il est Président du Comité de soutien de Mme Fioraso. Je rappelle que Mme Fioraso est présidente de la SEM Minatec Entreprises (lieu où va être construit Clinatec).

Sans parler des affaires du Carrefour du développement....

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Le site de l'UMP 38