Ma Photo

novembre 2007

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

A votre disposition...

  • Kitty Lequesne et moi-même sommes à votre disposition pour vous rencontrer les samedi 8 et 22 décembre de 9h à 13h au siège de l'UMP, ainsi que le samedi 5 janvier.

Pour me contacter

  • UMP Isère
    9 place Paul Vallier
    38000 Grenoble
    -
    Ouvert par des militants bénévoles du Lundi au Vendredi de 9h à 19h et le Samedi de 9h à 12h
    -
    Tél: 04 76 54 03 53
    Fax: 04 76 42 46 18

« Vidéo-interview pour Domainews | Accueil | 6099 adhérents à l'UMP 38 ! »

04 janvier 2007

Commentaires

Frédéric

La mort de Saddam Hussein de cette façon est inadmissible. Et Nicolas Sarkozy a bien eu raison de le signaler tout comme vous le faites. Nous ne pouvons pas nous réjouir de cette fin même pour le pire des dictateurs.

Tous les pays qui prônent la peine de mort ne sont pas pour moi des grands pays. Les Etats-Unis y compris !!!

Jérémie

Ce qui m'a le plus surpris lors de la mort de Saddam Hussein est la non-condamnation de cette exécution par l'ONU.

Le nouveau Secrétaire Général de l'ONU aurait du condamner fermement l'application de la peine capitale.

La peine de mort n'est pas tolérée dans les traités internationaux.

Jean-Jacques Thillet

Le débat est celui de la peine de mort. Je suis contre, résolument contre (parfois, c'est difficile !...). Dans cette conviction, j'englobe aussi mon opposition à l'avortement de "confort". Que l'on fasse enfin, chez nous, cette éducation sexuelle sans tabous, sans autre morale que celle du respect de l'autre, plutôt que de l'abandonner hypocritement (que d'hypocrisie en tout !) aux vidéos porno (si encore c'était du "porno câlin" !).

Je crois que les Américains se sont trompés, ont sous-estimé la puissance du terrorisme. Pourtant l'Histoire ne manque pas d'exemples d'armées constituées invincibles... sauf par la rébellion populaire.

Mais que pense donc le peuple irakien ? N'aurait-il pas souscrit à l'ambition américaine initiale si elle s'était déroulée selon le plan théorique ? On parle trop à sa place, je trouve. Comme lors des dernières élections US : jamais les Français n'avaient tant de résolution pour voter, alors qu'en France l'abstention accumule les records...

Donc, résolument contre l'exécution de Saddam, sans oublier qu'il fut un dictateur sanglant en dépit de qualités indéniables (paradoxes de l'humain !).

Mais consterné aussi de la "fuite" française en Afghanistan. Là-bas, la France était sous mandat de l'ONU. Et c'est au moment où le pays s'"irakise", alors que les Talibans, associés aux seigneurs du pavot, font "péter" des voitures dans Kaboul, et réinventent la terreur, que nos commandos abandonnent les autres missionnés, dont les Américains. Je ne trouve pas cette attitude très noble, digne de notre Histoire, de ces "Droits" qu'on porte en bandoulière constamment, sans trop se soucier quand ils sont baffoués chez nous ("Liberté, Egalité, Fraternité" ? ah bon !...). De ces critiques que le Président très peu gaulien distribue "urbi" (contre Sarko) et "orbi".

Un jour proche, sans doute, lorsque l'illuminé de Téhéran nous fera trembler, avec ses missiles nucléaires pointés sur Israël, nous serons contents - une fois de plus - de pouvoir compter sur les G'is...

Kalled

Je pense que c'est une erreur d'avoir exécuté Saddam car pour le peuple kurde qui a lourdement souffert sous la dictature, c'est une justice qui sera jamais rendu.

Mais les occidentaux sont satisfait de cette exécution car ils étaient en partie responsable du manque de soutien voire de l'abandon de ces composantes éthniques. Cela évite de parler de responsables irakiens et occidentaux (en tout cas moralement, les occidantaux sont responsables de ne pas avoir réagi).

Jean-Jacques Thillet

Mais à quoi joue donc le Président ?

Prépare-t'il une sorte de "crime politique parfait", sans traces d'agression et sans victime désignée explicitement ?

Orfèvre en trahison, il peaufine son art, parvenu à une sophistication extrême et redoutable. N'a-t'il pas commencé par Chaban, héritier légitime de De Gaulle, héros de la Résistance, général à 28 ans, qui fut un des acteurs majeurs de la Libération de Paris, Premier ministre adulé, sauf... du "Canard Enchaîné", promoteur de la "Nouvelle Société", inspirée par Jacques Delors, soutenu par Malraux entre autres, maire de Bordeaux durant 50 ans, sportif de haut niveau ? Patatras ! le jeune Loup de Corrèze aux dents longues a tué le père, avant d'en tuer plein d'autres (Alain Carignon en fut victime aussi, par défaut). Il cisèle son dernier "meurtre" en ce moment.

Il est pathétique. Il se comporte en novice qui a découvert les insuffisances, les béances de la société française. Et qu'il multiplie les projets, les mises en garde, cherchant à museler son successeur, à l'emprisonner dans les promesses qu'il a toujours su faire, rarement tenir (horrible démagogie de la campagne 95 !) ! Il regorge de bonnes idées, de bonnes intentions, comme s'il cherchait, une fois encore, à endormir le peuple, pour qu'il plébiscite une prolongation. Las ! le peuple a compris, lui tourne le dos à plus de 80%. Ouf ! Déjà qu'il faut supporter l'émergence purement médiatique de Ségolène. Au fait, en 2 mots, elle se retrouve au sommet sans avoir de programme, simplement par la grâce des sondages accélérateurs. Elle fut pour Blair, elle fut déterminée à remettre en cause les 35h, elle aurait dû, selon son compagnon, respecter le programme composite PS. Balayé tout cela : la Madonne poitevine va construire son programme avec le peuple, avec des mots ("forum participatif", élégant pléonasme ! - existe-t'il des "forums non participatifs" ?).

La France a besoin d'un Chef, qui écoute, certes, mais qui prenne le manche avec autorité et clairvoyance. Ca rassure d'avoir un boss expérimenté, qui a fait ses preuves, qui a des convictions, qui fixe une trace pour l'avenir, comme le guide au milieu des écueils, qui veut bousculer les vieilles recettes qui ont conduit le pays où il est, bien bas, ridicule aux yeux du Monde, à qui il distribue pourtant, encore, et avec arrogance, les leçons qu'il est incapable d'appliquer chez lui.

lL'AbrincateL

http://bboeton.wordpress.com/2007/01/10/saddam-hussein-lobscenite-dune-execution-et-de-sa-diffusion/

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Le site de l'UMP 38