Ma Photo

novembre 2007

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

A votre disposition...

  • Kitty Lequesne et moi-même sommes à votre disposition pour vous rencontrer les samedi 8 et 22 décembre de 9h à 13h au siège de l'UMP, ainsi que le samedi 5 janvier.

Pour me contacter

  • UMP Isère
    9 place Paul Vallier
    38000 Grenoble
    -
    Ouvert par des militants bénévoles du Lundi au Vendredi de 9h à 19h et le Samedi de 9h à 12h
    -
    Tél: 04 76 54 03 53
    Fax: 04 76 42 46 18

« Ségolène Royal : Un catalogue sans moyens ni vision | Accueil | Centre-ville : La municipalité parle de ce qu'elle ne fera pas... »

22 février 2007

Commentaires

Grenoble alternance

Pourquoi est-ce que Michel Destot, Député-Maire de Grenoble et André Vallini, Président du Conseil Général de l'Isère ne veulent pas publier publiquement leur patrimoine ?

Est-ce qu'ils ont des choses à se reprocher à quelques mois des éléctions législatives (juin 2007) et locales (mars 2008) ?

Julien Béraud

Je trouve dommage que certains élus de notre département n'aient pas eu le courage de répondre aux questions des journalistes. Je pense à Messieurs Destot et Vallini. De quoi ont-ils peur ? Que l'on sache qu'ils sont soumis à l'ISF ? Et quand bien même cela serait le cas, il n'y aurait aucune honte.
Pourquoi ce manque de transparence dde la part de ceux qui ont critiqué par le passé ? C'est intolérable et cela mérite d'être fortement dénoncé !

The Kid

Les électeurs ont bien d'autres centres d'intérêt!!! Ils ne feront pas leur choix sur le patrimoine de tel ou tel candidat mais sur un bilan et sur un projet. Votre bilan est simple et se réume en trois points : corruption, corruption et ... corruption. Quant à votre projet il n'est que personnel. Alors M. Carignon, cessez de vous en prendre aux élus qui sont, de l'avis de tous irréprochables, quant selon l'avis de la justice vous êtes loin de l'être vous même.

Grenoble alternance

Pourquoi est-ce que Michel Destot, Député-Maire de Grenoble et André Vallini, Président du Conseil Général de l'Isère ne veulent pas publier publiquement leur patrimoine ?

Est-ce qu'ils ont des choses à se reprocher à quelques mois des éléctions législatives (juin 2007) et locales (mars 2008) ?

Information plutôt intéressante...

Jean François

Tout le monde à Grenoble sait que le député maire a des revenus et un patrimoine qui sont très largement au dessus de ceux de la majorité des français.....Cela ne fait pas très proche du peuple, pas bon bref pour un socialiste. On se rappelle quand même de François Hollande déclarant qu'il n'aimait pas les riches, et de Marie Ségol-haine Royale refusant d'aller à Deauville sous prétexte que c'est une ville de riche. Pas étonnant dès lors que notre futur ex-député maire n'ait pas souhaité répondre à ce sondage....Par ailleurs, je lance un appel à la candidate aux législatives sur la 1ere circonscription: vu le prix qu'elle estime son chalet dans les hautes alpes, si elle veut me le vendre à ce prix, je lui achète de suite. Il faudrait quand même éviter de se moquer trop des grenoblois....

Grenoble alternance

Personne ne peut croire que les responsables socialistes isérois que sont Destot, Fioraso, Migaud, Vallini et bien d'autres sont au dessus de tout soupçon.

Les isérois n'ont pas oubli l'affaire du Carrefour du développement avec comme principal responsable M. Christian NUCCI (PS).

Jean-Jacques Thillet

Je retiens aussi cet élément CAPITAL : comme je m'en doutais, Alain Carignon a beaucoup appris de ses mésaventures, il en est ressorti plus fort, plus exigeant avec lui-même. A preuve, ce souci de transparence, cet engagement (impossible d'y échapper ensuite) qui vont au-delà de ce qui est exigé actuellement. C'est une garantie de régularité, d'honnêteté, de bon usage de l'argent public qui balayent toutes les autres assertions malveillantes et injustes ("la chose jugée ne doit pas faire l'objet de commentaires", à plus forte raison quand la sanction est passée, disproportionnée de surcroît par rapport aux autres dans des situations comparables).

Nul doute que cette rigueur et cette volonté s'appliqueraient aussi à tous les aspects de la "gouvernance nouvelle".

Non à Fioraso

Alain Carignon est le candidat du projet (nouvelle gouvernance locale, contract municipal étudiant, politique en faveur des PME [small business act], transparence politique...).

Nous comptons sur vous, Monsieur Carignon.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Le site de l'UMP 38