Ma Photo

novembre 2007

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

A votre disposition...

  • Kitty Lequesne et moi-même sommes à votre disposition pour vous rencontrer les samedi 8 et 22 décembre de 9h à 13h au siège de l'UMP, ainsi que le samedi 5 janvier.

Pour me contacter

  • UMP Isère
    9 place Paul Vallier
    38000 Grenoble
    -
    Ouvert par des militants bénévoles du Lundi au Vendredi de 9h à 19h et le Samedi de 9h à 12h
    -
    Tél: 04 76 54 03 53
    Fax: 04 76 42 46 18

« Pourquoi je suis candidat : L'énergie du vrai changement | Accueil | Le Maire de Meylan d'accord pour le vote des adhérents »

30 octobre 2006

Commentaires

Robert Ketard

Il est quand même normal de revenir sur le devant de la scène politique après avoir payé sa dette à la société.
Et à mon avis, vous avez payé votre dette mais aussi celle des autres... si vous voyez ce que je veux dire.

Vous étiez député de la 1ère circonscription de l'Isère et votre suppléant est passé député grâce à vous. Vous avez donc le droit de reprendre votre poste.

Nathalie

Est-ce qu'on reproche à l'UMP Isère d'organiser un vote sur la 4ième circonscription de l'Isère pour départager Mme Blanc et Mme Ostin. NON, alors ?

Pourquoi est-ce que la 1ère circonscription ne devrait pas réaliser un vote des adhérents au même titre que pour la 4ième circo...

Les combats de chefs, je n'en veux pas, l'objectif est de battre la gauche aussi bien au niveau local que national.

Marie-Andrée

On voit que ces votes sur la 1ère et la 4ième circo passionne les adhérents.
On a des candidats qui discutent avec les adhérents, il y a des débats entre candidats, ces candidats expliquent leurs propositions, leur projet...

In fine, c'est la démocratie qui sort victorieuse. Les adhérents ont besoin d'être écouté et c'est bien normal.

Jérémie

Moi je suis favorable aux primaires dans les circonscriptions où il y a litige.

Prenons l'exemple des primaires à Paris : Claude Goasgen, Pierre Lellouche, Jean Tiibéri et Françoise de Panafieu étaient candidats aux suffrages des militants pour les prochaines élections municipales sur Paris.

Une campagne active a été menée par chaques candidats, ces derniers ont proposé des idées, un projet pour la ville de Paris.
Au final, c'est Françoise de Panafieu qui a été élue par les militants UMP de la fédération de Paris.

Nicolas Sarkozy avait dit "dès mon élection (à la tête de l'UMP), j'ai pris l'engagement de vous (les adhérents UMP) donner la parole et de vous permettre de choisir la candidate ou le candidat de l'UMP aux prochaines élections".

C'EST CLAIR ET C'EST PRECIS.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Le site de l'UMP 38